retour à l'homepage

RR 2T 250/300


RR 2T 250/300 MY 2017

Après le grand succès des ventes et les objectifs sportifs atteints par les modèles de l’année 2016, Beta lance une nouvelle gamme Enduro qui marque une avancée qualitative par rapport aux versions précédentes.
La dernière saison c’est en effet révélé extrêmement positives pour les RR : il suffit de penser aux premières victoires absolues dans le Mondial Enduro pour Beta - au GP du Portugal et Suède 2016 avec Steve Holcombe - outre les nombreuses victoires et podiums de classe de Steve Holcombe, Johnny Aubert, et Alex Salvini a aussi fait briller les couleurs de la firme italienne.
Sur le plan national aussi les succès scratch et de catégorie ont été nombreux grâce à Alex Salvini.

En poursuivant l’évolution d’une moto fortement compétitive et victorieuse, la société a augmenté les avantages et les caractéristiques distinctes des RR : facilité de conduite, maniabilité, design et qualité.
Les modèles 2017, déclinés avec des moteurs 250/300 cc pour le 2T et 350/390/430/480 cc pour le 4T, sont une évolution directe de la version 2016 dont ils conservent les meilleurs éléments.

Nombreux ont été les évolutions apportés sur tous les modèles de la gamme, certains étant directement issus de l’expérience sportive de plus haut niveau. Sur le cadre, à partir de la structure en acier au chrome-molybdène avec double berceau dédoublé au dessus de l'échappement, les nouveautés suivantes ont en effet été introduites:

  • La fourche Sachs: la course a été augmentée de 5 mm pour une meilleure absorption des chocs et l’huile Liqui Moly a été adoptée, pour garder une température de optimal de fonctionnement plus stable
  • L’amortisseur Sachs: nouveau système de réglage des hautes/basses vitesses, désormais plus précis. Il est donc possible d’obtenir une meilleure personnalisation du réglage pour tous les goûts et les styles de pilotage
  • Les tés de fourches: nouveau design qui garantit une plus grande légèreté et rigidité
  • Les jantes en argent avec rayons noirs: fournies par Excel qui a toujours été le leader dans le secteur
  • Compteur: nouveau design, en plus des fonctions existantes de compteur horaire, compteur kilométrique (partiel et total), vitesse actuelle, moyenne et maximale, ainsi que la fonction de témoin de charge de la batterie
  • Nouveau bouchon pour réservoir de carburant avec mise à l’air intégrée
  • Nouvelle graphique

Grâce à la collaboration des pilotes officiels Steve Holcombe et Johnny Aubert pour le 2T et Alex Salvini pour le 4T, le fin travail de développement qui a aussi été fait sur les moteurs, a permis d’introduire d’importantes nouveautés

Pour le 250 et le 300 2T, comme pour la version précédente, le mélangeur automatique est adopté sur toutes les cylindrées : en plus de garantir un mélange parfait de carburant-huile dans toutes les conditions d’utilisation et de régime moteur, le tracas de devoir préparer le mélange et d’avoir toujours un stock d’huile sur soi en cas de ravitaillement, n’existe plus.
Les deux propulseurs ont été soumis à la Norme européenne Euro4 - pour les unités produites dans la seconde moitié de l’année - et à la prédisposition d’un CDI avec une connexion CAN qui permet de communiquer avec les outils de diagnostic standarts.

La chose est différente pour les 350, 390, 430 et 480 4T sur lesquels a été confirmée l’injection électronique qui grâce à sa grande fiabilité et facilité de gestion, a donné de nombreuses impressions positives reçues par les usagers finaux. Le système est toujours le bien testé Synerject, avec un corps d’injection de 42 mm de diamètre.
Toutes les cylindrées, déjà conformes à la Norme européenne Euro4, voient l’introduction des nouveaux arbres à cames - le profil des cames modifiés changent radicalement le cœur des moteurs 4T, ce qui les rend encore plus faciles à conduire tout en conservant les performances - les ressorts de soupapes ont été aussi renouvelés, ce qui combinés aux arbre à cames, permet d’améliorer considérablement les performances et aussi de réduire le frein moteur.
Dans ce cas aussi, le CDI est prévu pour une connexion CAN standart qui permet de communiquer avec les outils de diagnostic classiques.